Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 1er OCTOBRE
Sam 1 Oct - 19:54 par Isa_vhada

» Psychologie ésotérique site *****
Ven 29 Mar - 14:51 par Isa_vhada

» Glossire théosophique
Lun 11 Mar - 3:05 par Isa_vhada

» LIVRES à télécharger ATMA PORTE DVINE
Dim 17 Fév - 17:33 par Isa_vhada

» L'APPEL
Ven 11 Jan - 1:23 par Isa_vhada

» MANDALA
Ven 11 Jan - 0:27 par Isa_vhada

» Bibiothèque Esotérique, Théosophique
Jeu 10 Jan - 3:38 par Isa_vhada

» THEOSOPHIE LIVRES
Jeu 10 Jan - 3:32 par Isa_vhada

» Oeuvres H.P.BLAVATSKY, A.A.BAILEY, E.ROERICH PDF
Jeu 10 Jan - 3:23 par Isa_vhada

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Les Formes mentales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Formes mentales

Message  maugnita le Lun 10 Nov - 18:36

Les formes mentales et comment les dominer


La popularisation de "l'ésotérisme" (tromperie : l'ésotérique, du fait de sa vulgarisation et de sa diffusion auprès de gens insuffisamment éprouvés finit par devenir exotérique ; l'ésotérisme réel ne sera jamais divulgué à tort et à travers) a créé nombre de notions et d'opinions de toute évidence déformées et dépourvues de fondation solide.

À terme, cela ne profite qu'au matérialisme et au scepticisme historiques et produit un nombre croissant de personnes psychiquement et physiquement détruites par les "amateurs" de ce qu'on appelle les sciences occultes. C'est pourquoi nous allons tirer au clair quelques points fondamentaux dans une intention purement prophylactique.


Une forme est toujours mentale


La forme n'est pas la matière qui la reflète, la contient ou l'exprime. Mettons sous une feuille de papier un aimant et, dessus, de la limaille de fer, nous verrons que le simple amoncellement anarchique de ces particules prend la forme des fuseaux magnétiques émis par l'aimant.

La forme des fuseaux ne provient pas de la matière mais de l'orientation magnétique et invisible que génère l'aimant. Ainsi, la forme matérielle répond toujours à une forme déjà existante dans les plans subtils ou énergétiques.

La variété de forme énergétique la plus subtile que nous connaissions est la forme mentale, car même la forme de l'aimant a été pensée, et son magnétisme répond à une modalité du Mental cosmique, adaptée par le mental humain sous l'apparence de l'aimant.

Le mental humain n'est qu'une "cristallisation" du Mental cosmique dans lequel est insérée sa volonté d'être : c'est ce que les Indiens appellent Manas Taijasi.

Par conséquent, la forme matérielle est toujours passagère et périssable ; et elle vit autant que la forme mentale qui l'insuffle.


Une forme mentale possède une grande force


Étant donné la plasticité des plans subtils, une idée-forme possède un grand pouvoir de concrétisation, car elle s'adapte en tant qu'Etre pour se concrétiser dans la substance du monde phénoménal, qui correspond à ce que nous percevons communément.

Une forme mentale, convenablement exprimée et alimentée, produit inexorablement des changements dans la sphère de la matière, qui se laisse toujours entraîner par elle, puisque la matière ne possède ni forme ni volonté, hors de sa propre existentialité.

Ainsi s'enchaînent les courants d'opinion, les modes, la propagande. Ce sont de simples formes mentales dirigées de façon à agir sur la matière après avoir exercé leur pouvoir sur les esprits abouliques des hommes massifiés.

Celui qui ne cesse de retourner sa veste n'est qu'une victime de ces courants, dûment soutenus par la robotisation des formes matérielles, préprogrammées par des formes mentales.

Les couleurs, les sons et les musiques, les attitudes, les façons de vivre constituent la "morale" du moment, c'est-à-dire la "coutume" qui gouverne les masses.

Dans le combat des formes mentales, la plus organisée et la plus forte s'impose et, avec les idées vaincues restantes, elle construit des renforts pour sa propre forme.


Une forme mentale possède une grande force mais n'est pas invincible


Nous venons de voir, à grands traits, le pouvoir d'une forme mentale. Peut-on la vaincre ?

Oui, avec une autre forme mentale de signe contraire et de force supérieure, surtout spirituelle, car les actes et les volontés exprimés dans les plans plus subtils ont priorité sur les moins subtils, plus lents et plus fragiles, du fait de leur propre "vitrification".

Une idée-forme, motivée par l'esprit et bien délimitée par un mental puissant, peut l'emporter sur les idées-formes des vices et de tout ce qui a à voir avec le monde psychophysique instable.

Chaque femme, chaque homme possèdent en leur intimité spirituelle la force nécessaire pour façonner et émettre des formes mentales.

La faiblesse générale des émissions est due à l'ignorance de la technique et aux doutes qu'a semé dans leurs âmes l'éducation actuelle déficiente, qui instaure la fragilité, le doute et le caprice. Mais les esprits disciplinés par l'effort, la volonté d'être, l'absence de vices et d'idées circulaires qui consomment de l'énergie sans quitter leur orbite, offrent des opportunités intéressantes de vaincre toute forme d'adversité, en la transmutant en expérience positive et en actes réussis.

Rappelons qu'en dernière instance, une forme mentale n'est vaincue que par une autre forme mentale.

La discipline physique, l'hygiène, les chants, les beaux panoramas, les sentiments altruistes sont des auxiliaires inestimables dans la lutte contre une mauvaise forme mentale.

La prière et le travail, le sentiment héroïque de générosité envers nos semblables et la dignité de la personne sont des aides.


Comment domine-t-on définitivement une forme mentale ?


Premièrement, en la vainquant à l'intérieur de nous-mêmes.

Celui qui ne se domine pas lui-même ne pourra jamais dominer son environnement, car si nous l'analysons bien, notre premier environnement est constitué de nos propres véhicules de conscience dans les domaines passionnel, vital et physique.

Que celui qui, soumis à des circonstances plus ou moins normales, ne peut se lever du lit le matin alors même qu'il en a le ferme désir, ne rêve pas de faire se lever des idéologies ni d'avoir des gens qui le suivent, sauf s'il s'agit de sots.


Celui qui se dresse à l'intérieur de lui-même et fait face à l'adversité ou au maléfice est le seul à pouvoir vaincre ces circonstances. Celui qui ne le fait pas et s'entoure des insectes invisibles de la saleté mentale, est un mort qui marche... et la mort physique le rattrape bien vite sans qu'il ait laissé trace de son passage dans le monde.

Une fois cette première phase atteinte, la suivante consiste à la mettre en pratique d'une manière systématique, sans défaillance ni interruption.

Nous savons que beaucoup d'étudiants haïssent viscéralement toute forme de discipline, mais ce refus a été provoqué artificiellement par d'obscurs intérêts dont les "hommes de paille" sont les matérialistes de tout bord ou les pseudo spiritualistes d'anarchies exotiques, piégés par leur propre cloche magnético-biologique, qui les rend bestiaux.

Il est fondamental de ne pas dormir sur ses lauriers, car il est possible que la forme mentale néfaste ait été chassée mais non transmutée.

Si on pense à la plasticité des formes mentales, on verra qu'il est difficile d'être sûr qu'on s'en est débarrassé.

Cette assurance est donnée par les changements qui surviennent dans la vie de la personne qui a fait l'effort.

Si physiquement, énergétiquement, psychiquement et mentalement tu es plus propre et plus pur, c'est que tu as triomphé.

Si ce n'est pas le cas, mais que tu l'as remplacée par des drogues ou des obsessions fanatiques, c'est que la vieille forme mentale négative survit, sous une apparence différente.

Une ambiance pure, des compagnies saines, des moyens de vie justes. Éviter les "tartuffes" qui donnent des "initiations" dans un stage d'été. La plus saine des préventions consiste à travailler et à étudier activement. Ne pas donner au sexe plus d'importance qu'il n'en a.

Cultiver l'amour, la générosité, les arts, les lettres et les sciences. Éviter les excès de nourriture, de boisson et de cigarettes. Faire chaque jour, au début de la journée, une analyse de conscience brève mais féconde.

Croire en Dieu et en l'immortalité de l'âme, non par habitude mais par conviction intérieure.

Rejeter le mal, d'où qu'il vienne. Préférer toujours les musiques et les ambiances spirituelles aux orgies sans frein.

Tout cela constitue une dispositif vital sûr qui nous empêche de tomber dans les filets des formes mentales qui nous sont étrangères.

avatar
maugnita
2 étoiles
2 étoiles

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://teosofiaesoterismo.2forum.biz/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum