Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Le Temple
Mar 27 Mar - 15:37 par Isa_vhada

» DHAMMAPADA
Lun 26 Mar - 3:53 par Isa_vhada

» RAMEAUX
Dim 25 Mar - 23:39 par Isa_vhada

» ECLAT
Mer 21 Mar - 20:27 par Isa_vhada

» AMMA
Mer 21 Mar - 20:18 par Isa_vhada

» OSTARA
Mer 21 Mar - 19:09 par Isa_vhada

» OSTARA
Mer 21 Mar - 19:08 par Isa_vhada

» SAGESSE ETERNELLE
Mer 21 Mar - 18:23 par Isa_vhada

»  APRES L'HIVER BON PRINTEMPS
Mer 21 Mar - 18:13 par Isa_vhada

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


LE SIGNE DE SCORPION

Aller en bas

LE SIGNE DE SCORPION

Message  Admin le Dim 26 Oct - 23:10

[b][color=indigo]Fêtes du Scorpion




Sadhu le Silencieux passant par le chas de l’aiguille

Bonjour à chacune et à chacun. Aujourd’hui nous célébrons la pleine lune du Scorpion où le Soleil qui représente l’âme et, la Terre, symbole de l’humanité, se trouvent en alignement direct.

Chaque mois, lors de la pleine lune, la Hiérarchie spirituelle, le Règne des Ames fait une approche vers l’humanité, une approche en conscience, portant avec elle les puissantes énergies spirituelles de lumière et d’amour.

Les personnes et les groupes qui se réunissent en méditation et travaillent pour approcher la Hiérarchie, créent un canal accessible pour laisser circuler et rayonner la lumière et l’amour dans la conscience humaine.

Ainsi ces réunions mensuelles de pleine lune sont-elles de réelles opportunités de service de groupe pour la planète entière.

Restons ensemble en silence pendant un moment. Nous dirons ensuite l’Affirmation du Disciple :


Je suis une étincelle dans une grande lumière.

Je suis un filet d’énergie aimante dans le fleuve de l’amour divin.

Je suis, centrée dans l’ardente volonté de Dieu,

Une étincelle de la flamme du sacrifice.

Et ainsi je demeure.

Je suis une voie de réalisation pour les hommes.

Je suis une source de force qui les soutient.

Je suis un rayon de lumière éclairant leur chemin.

Et ainsi je demeure.

Et, demeurant ainsi, je reviens

Et foule le sentier des hommes

Et je connais les voies de Dieu.

Et ainsi je demeure.

La dénomination de nouvelle religion mondiale qui se retrouve parfois notamment dans les écrits d’Alice Bailey ne signifie pas la disparition des croyances dans le monde mais, plutôt, la reconnaissance des valeurs fondamentales partagées, même si les approches ou sentiers vers Dieu sont multiples et différents.

La méthode de l’invocation se verra de plus en plus aux côtés de la prière ou de l’adoration. Observer les périodes de pleine lune dynamisera l’esprit d’invocation.

La puissance, sous-jacente à l’invocation, réside dans la grande loi spirituelle qui dit que l’énergie suit la pensée.

Aussi, lorsque des groupes d’êtres humains unis dans l’amour de l’humanité, et, ayant un sens de responsabilité, se réunissent pour invoquer la lumière et l’amour, la puissance de l’effort commun peut aider vraiment les énergies positives à se manifester dans les projets essentiels à la Vie sur la planète.

Chaque pleine lune marque un attribut différent de la divinité – pour le Scorpion il s’agit de l’état de disciple.

Tout au long du cheminement, les batailles ont pu faire rage en collectionnant les épreuves, or au cours de certaines dernières étapes de vie, une réorientation s’opère naturellement et, le choix du sentier de disciple se présente pour finalement aller au-delà de la bataille, pour cela la note-clé:

“ Je suis le guerrier et je sors triomphant de la bataille ”. Qu’en est-il exactement ?

Le “ Disciple ” est aussi le Sadhu dans la tradition indienne, celui qui cherche ; celui ou celle qui laisse courir le fil d’or de vie au travers du chas de l’aiguille abandonnant à tout jamais la peur et l’aveuglement pour rencontrer la raison de l’existence c’est à dire l’éclairement du sens et la libération.

C’est tout simplement accepter d’aller plus loin en conscience, apprendre et apprendre et encore apprendre à agir grâce à l’intuition émergeant dans un appareil à penser bien construit, ce sont des signes que présente la vie dans le quotidien le plus banal, expression de sagesse illustrant la vie du chercheur intérieur orientée par un engagement de croissance globale.

L’évolution spirituelle, de nos jours, se fait plus dans le quotidien là où chacun se trouve, à la maison, en famille, en couple, au travail, en ville ou à la campagne, peu importe.

Ainsi le terme “ disciple ” s’applique à un individu, mais aussi de façon collective à l’humanité, le disciple du monde qui consciemment progresse dans son évolution et dans ses responsabilités vis à vis de la hiérarchie planétaire.
avatar
Admin
5 étoiles
5 étoiles

Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 22/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://theosophieesoterisme.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SIGNE DE SCORPION

Message  Admin le Dim 26 Oct - 23:17

[color=indigo]L’humanité rencontre trois confrontations en Scorpion illustrées symboliquement par Hercule.




Elles couvrent les trois aspects de l’être humain sur le plan physique : le physique bien tangible, les émotions et le mental concret. Chaque expérience est triple.

La nature physique est testée au travers de la sexualité, le confort physique et l’argent. Le désir brut de décoffrage, égoïste clame

“ Je veux cela ”, “ donne-moi toujours plus que cela ”. Les besoins jamais assouvis retiennent captifs dans une sphère trop étroitement limitée et la réaction de peur pousse à amasser toujours plus, se coupant du flux libre de la vie.

L’équilibre de la voie du milieu n’a pas pu se célébrer correctement et la soif inassouvie voile le vide qu’ouvre la jalousie qu’est l’avidité.

L’enjeu émotionnel convoque la peur, la haine, la rapacité, la torve ambition.

Cela couvre un kaléidoscope de réactions de souffrance qui ont pour gardien la répulsion ou la vénalité.

Ces deux impulsions aveugles incarcèrent dans les paires d’opposés et lancent inévitablement dans un cercle vicieux.

Le troisième volet est la gageure du mental concret qui peut plomber certaines structures pourtant nécessaires à un moment donné comme l’orgueil et ce durcissement s’empêtre dans un fatras d’attitudes préfabriquées, d’où le séparatisme et la cruauté qui peuvent en découler.

Ces trois paris présentent en réalité un seul et même choix : celui d’abandonner le maelström infini de la guerre devant lequel tout effort humain est vain.

Prendre l’engagement de tendre ses efforts pour évacuer la confusion et honorer la Vie est le plus beau serment que nous puissions tenir pour le bien de la Vie d’ensemble, un témoin sain que nous pouvons tendre à la jeunesse pour qu’elle soit en mesure de mener la barque encore mieux qu’ont pu le faire les lignées antérieures.

Sortir de la confusion c’est accorder la juste place, l’ordre légitime à chacun dans une lignée ascendante pour servir à sa juste place et laisser une place nette à celles et ceux qui suivront en leur temps.

Cela permet alors d’abandonner la bataille pour se tourner définitivement vers la vie toute simple et inclusive de l’âme, d’accepter la peur de mourir pour pouvoir traverser la peur et aller au-delà.

Le triomphe alors est de laisser la bataille, de déposer les armes pour vivre depuis un lieu ouvert, immune, tolérant, en constant changement ouvrant sur l’universel et une identité où la séparation est distance juste pour être dans une vraie réciprocité de relation et où il devient possible de s’identifier avec le tout sans perte d’identité car ayant honoré ses racines.

Personne ne peut rester isolé et dire : bien, c’est triste de voir ce qui arrive mais je ne peux rien y faire, je me concentre juste sur moi, sur ma famille, mon groupe, mes compatriotes, et vivre une petite vie égocentrique sans vague.

Nous sommes tous connectés les uns aux autres, impliqués et sommes tous requis pour agir à notre niveau dans la vie quotidienne ; nous libérer nous-mêmes du conditionnement de croyances désuètes et de l’acceptation passive des influences de notre groupe, notre nation, notre tribu, quelles qu’elles soient.

Cela demande une toilette quotidienne sans concession, de regarder en face la vérité et d’opter pour une réorientation progressive mais sûre de l’énergie de vie qui nous anime toutes et tous.

Il est parfois facile de juste lever la tête pour demander la paix puis retourner à son propre train train souvent inconscient.

Nous voulons tous la paix. Mais le désir de paix, dit le Tibétain, peut être un soporifique :

« la paix n’est pas l’objectif pour notre époque ».

Nous avons à acter en suivant nos intuitions et pas uniquement par loyauté aveugle à des comportements surannés devenus instinctifs et inconscients.

C’est un cycle d’activité croissante constante ayant en vue le but d’établir de justes relations avec la Vie autant la vie en soi, qu’autour de nous et sur la planète.



Une telle activité est en résonance avec une progression constante donc un apprentissage et parfois un désapprentissage pour justement être en mesure de continuer à apprendre plus finement.
avatar
Admin
5 étoiles
5 étoiles

Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 22/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://theosophieesoterisme.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SIGNE DE SCORPION

Message  Admin le Dim 26 Oct - 23:22

La paix est sérénité au cœur de la vie.

Le bonheur et la paix viendront avec notre capacité à fonder des relations de justesse sur notre planète.



Saint Luc disait qu’il « est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume des cieux ». Cette phrase difficile à interpréter a porté à mainte controverse :

certains pensent que le chameau illustrerait en fait un simple câble, selon les termes grecs kamelos - chameau - et kamilos - câble, d'autres affirment qu'il ne s'agissait pas d'une aiguille à coudre mais de la « porte de l'Aiguille », célèbre à Jérusalem pour son étroitesse.

Les mythes s’interpénètrent car au VIIe siècle, Ali, successeur de Mahomet, remporta une victoire près de Bassora, aujourd’hui en Irak, triomphe sur un conflit qui a consacré son pouvoir face à Aïcha, alors l'instigatrice du conflit, et qui fut conduite, sur un chameau jusqu’à son vainqueur qui la gracia. Ce combat porte le nom de "bataille du Chameau".

Il s’agit d’amorcer le pas du point de non retour. Voir avec l’œil ouvert de la vision intérieure et trouver non plus la dualité mais l’unité grâce à la ternarité, non pas la guerre mais la Vie; non pas la solitude mais un cœur qui bat grâce à un rythme d’équilibre, au centre.

La beauté du Seigneur devient alors évidente et si simple.

Secouons notre inertie du statu quo pour avancer sur la voie du milieu permettant notre progression vers une humanité commune.

Nous sentons tous que la période actuelle demande avec force une autre manière d’être, de penser, de vivre et, l’humanité se doit de vivre d’une façon nouvelle et profondément différente, ne serait-ce que pour honorer les générations à venir d’une planète sauvegardée.

Le prix est le sacrifice des formes morbides de penser et d’agir, et de points de vues si dépassés qu’ils ne correspondent plus à une société de plus en plus globale.

En Scorpion le fil rouge est la décision prise dans le lieu du silence de l’âme ainsi que la capacité du sadhu ou disciple à poser de vrais actes choisis selon cette décision fondamentale pour le bien de l’ensemble.

Au sein de chaque nation et, sur le plan international les valeurs se doivent d’être revisitées pour en laisser gicler l’essence de vie sur tout un chacun.

La période de turbulence que nous traversons où que nous vivions sur terre force à chercher une orientation porteuse de vie pour l’ensemble dans le gagnant-gagnant et cela grâce à des formes mieux adaptées au nouveau taux vibratoire, à une fréquence plus fine de la Vie.

Flexibilité, adaptabilité sont essentielles au cours de ce processus de changement global afin de rebondir avec souplesse découvrant en chacun de nous une résilience jusque là insoupçonnée non pas pour vivre dans une harmonie ronronnante de l’inertie mais pour jouer à l’intérieur d’un orchestre philharmonique dans lequel chacun de nous a su intégrer le chef d’orchestre et répondre à sa langue des signes.

Célébrons le triomphe de la Vie et honorons notre capacité à écouter, à entendre, à entrer dans la danse en cadence avec les changements des rythmes de la Vie qui à la fois nous traverse et nous dépasse pour servir le plus grand nombre.
avatar
Admin
5 étoiles
5 étoiles

Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 22/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://theosophieesoterisme.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SIGNE DE SCORPION

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum