Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 1er OCTOBRE
Sam 1 Oct - 19:54 par Isa_vhada

» Psychologie ésotérique site *****
Ven 29 Mar - 14:51 par Isa_vhada

» Glossire théosophique
Lun 11 Mar - 3:05 par Isa_vhada

» LIVRES à télécharger ATMA PORTE DVINE
Dim 17 Fév - 17:33 par Isa_vhada

» L'APPEL
Ven 11 Jan - 1:23 par Isa_vhada

» MANDALA
Ven 11 Jan - 0:27 par Isa_vhada

» Bibiothèque Esotérique, Théosophique
Jeu 10 Jan - 3:38 par Isa_vhada

» THEOSOPHIE LIVRES
Jeu 10 Jan - 3:32 par Isa_vhada

» Oeuvres H.P.BLAVATSKY, A.A.BAILEY, E.ROERICH PDF
Jeu 10 Jan - 3:23 par Isa_vhada

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


PARAMAHANSA YOGANANDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PARAMAHANSA YOGANANDA

Message  Admin le Mer 5 Nov - 10:14

Vie, oeuvre et mort de Yogananda



La vie de Yogananda est très attachante. Ce qui frappe le plus dans son livre, "Autobiographie d'un Yogi", outre sa délicatesse, son savoir, s'étendant aux autres religions, notamment le christianisme dont il connaît les Evangiles, c'est sa grande humilité et son extrême bonté. Sa nature divine ne l'a pas empêché pas d'être d'abord humain.

Ce livre est une somme de faits extraordinaires d'êtres divins qu'il a côtoyés, rapportés avec une certaine poésie ; il s'en dégage une douceur de vie divine.

Il a été le premier à dévoiler publiquement l'existence du mahavatar Babaji.

La photo ci-contre tirée du livre, fait penser au regard de la Joconde (oeuvre d'un autre avatar, Léonard de Vinci).



Yogananda est né le 5 janvier 1893 à Gorakhpur, en Inde du Nord-Est, sous le nom de Mukunda Lal Ghosh. Le nom de Yogananda ("béatitude par le yoga") lui a été donné en 1914, et le titre de Paramahansa (("cygne supérieur", le cygne étant le véhicule de Brahma) en 1935.

Ses parents, Bengalis tous les deux, ont été très tôt des disciples de Lahiri Mahasaya. Sa mère lui fait connaître le
Mahabharata et le Ramayana.

Les phénomènes surnaturels ne tardent pas à accompagner sa vie. En 1901, à 8 ans, atteint du choléra asiatique que les médecins ne savent pas guérir, sur le conseil de sa mère, il s'agenou

ille devant le portrait de Lahiri Mahasaya (mort en 1895), et est bientôt "enveloppé par une vive lumière" qui se répand aussi dans la pièce. "La nausée et les autres symptômes disparurent; je me sentis guéri".

Après avoir terminé ses études secondaires, dont il dit lui-même "Je ne prétends pas y avoir mis du zèle", il rencontre, après avoir eu de nombreuses visions, son Maître Sri Yukteswar, qui lui dit: "Enfin, mon enfant! Que d'années je t'ai attendu".
Il devient moine de l'ordre des Swamis, fait la connaissance de nombreux saints de l'Inde, ouvre une école de yoga à Ranchi, obtient un diplôme universitaire.

En 1920, Yogananda a l'Amérique en vision, avec des visages qu'il verra effectivement plus tard. Il reçoit peu après l'invitation du délégué de l'Inde au Congrès International des Religions à Boston. Sri Yukteswar lui demande d'y aller. Babaji lui apparaît enfin, dans la maison familiale: "Oui, je suis Babaji [...]

Suis les ordres de ton guru et va en Amérique. Ne crains rien; tu seras protégé. Tu es celui que j'ai choisi afin de répandre en Occident le message du Kriya. Voici de longues années, j'ai rencontré ton guru Yukteswar à la Kumbha Mela. Je lui annonçais alors que je t'adressais à lui pour qu'il te forme."

Sri Yukteswar lui dit encore avant le départ: "Oublie que tu es né parmi les Hindous, mais n'adopte pas pour autant toutes les manières des Américains; prends ce qu'il y a de meilleur dans les deux peuples. Tous ceux qui t'aborderont avec foi, en cherchant Dieu, seront aidés. [...] Ta puissance sur les âmes sincères sera très grande.

Partout où tu iras, même dans les solitudes, tu t'attireras des amis."
Le voyage en paquebot dure deux mois; il est reconnu et donne déjà des conférences. Après le congrès de Boston, il reste finalement, donnant cours et conférences, vivant des dons de généreux étudiants. Il s'établit en 1925 à Los Angeles, où il fonde une école que des dizaines de milliers d'étudiants américains fréquentent.


En 1935, il entend intérieurement son Maître: "Reviens dans l'Inde. Je t'ai patiemment attendu pendant quinze ans. Bientôt, je vais quitter mon corps et voguer sur les eaux de l'Esprit. Yogananda reviens".

Ses amis rassemblent les dons, et il part pour l'Inde avec son secrétaire, en passant par l'Europe, où il rencontre notamment Thérèse Neumann, stigmatisée catholique.

Il reçoit un accueil triomphal à Bombay, puis dans les autres villes où il passe, et enfin, retrouve son Maître Sri Yukteswar avec une émotion très humaine. Il est reçu par de nombreuses personnalités hindoues.

Son Maître lui donne le titre de Paramahansa puis lui dit:

"Désormais, mon oeuvre sur cette terre est achevée; c'est à toi de la continuer. Désigne moi un successeur à mon ashram de Puri. Je remets tout entre tes mains." Sri Yukteswar meurt alors que Yogananda est à la Kumbha Mela, pensant rencontrer Babaji. Yogananda reçoit intérieurement la mort de son Maître

. Quelques mois après, Sri Yukteswar ressuscite devant Yogananda quelques heures

"Mon fils, désormais tu as entièrement compris que je suis ressuscité par décret divin...", et lui apprend sa mission dans "l'au-delà", dont Yogananda ne donne que quelques éléments.

Yoga voyage en Inde, rencontre Gandi, Ananda Moya Ma et bien d'autres êtres remarquables, comme une femme yogi qui ne mange pas.



Il repart en occident en septembre 1936, Angleterre puis Etats Unis où il retrouve son école transformée.
Il poursuit alors la mission qui lui a été demandée, prolongeant ainsi le travail de Swami Vivekananda (mort en 1902, qu'il n'a connu qu'à travers des amis et son oeuvre) d'une manière plus ciblée.

En 1952, sortant d'une retraite dans le désert, Yogananda fait savoir à son entourage que "son oeuvre était terminée". Le 7 mars, il participe, à titre de conférencier invité, à une soirée en l'honneur de l'ambassadeur de l'Inde aux Etats-Unis.

Il conclut son discours par un extrait de son poème My India: "Là où le Gange, les forêts, les cavernes de l'Himalaya et les hommes rêvent de Dieu. Je suis sanctifié, mon corps touche ce sol." Un sourire de béatitude envahit son visage et le grand yogi tombe à terre.

Yogananda était en bonne santé. Il était entré dans l'état de "mahasamadhi" qui est la "sortie finale" volontaire et consciente des grands yogis. La décision de garder le corps à la morgue de Los Angeles pour que des disciples venus précipitamment de l'Inde puissent le voir une dernière fois, a permis de constater l'incorruptibilité de son corps. "

L'absence de tout signe visible de décomposition du corps de Paramahansa Yogananda, même 20 jours après son décès, présente le cas le plus stupéfiant de nos annales [...]." C'est la déclaration que signait le directeur du cimetière américain de Glendale.
Yogananda était parfaitement au courant de cet état, il cite en particulier dans "Autobiographie d'un Yogi"
avatar
Admin
5 étoiles
5 étoiles

Nombre de messages : 355
Date d'inscription : 22/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://theosophieesoterisme.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: PARAMAHANSA YOGANANDA

Message  maugnita le Ven 7 Nov - 3:34


Le Kriya Yoga





Introduction


Le Kriya Yoga est le yoga de la dévotion au divin. C'est l'une des voies qui mènent à Dieu.

Littéralement, Kriya veut dire "faire agir, réagir".

Il a aussi le sens de "pratique". Selon les termes mêmes de Paramahansa
Yogananda

qui l'a enseigné en occident, Kriya Yoga veut dire: "Union avec l'Infini par l'intermédiaire d'une certaine action ou rite".


Origines du Kriya Yoga


Le Kriya-Yoga est une pratique antique de l'Inde, enseignée par Krishna à Arjuna dans la Bhagavad Gita

(vers IV 29 et V 27-28) ; elle est mentionnée dans les Yoga Sutras de Patanjali.


En 1861, le grand
avatar ou "Mahavatar" Babaji a confié à son plus grand disciple Lahiri Mahasaya

la tâche d'enseigner le Kriya-Yoga à tous les hommes et toutes les femmes de ce monde.


Lahiri Mahasaya a enseigné ce yoga à son disciple Swami
Yukteswar, qui l'a transmis à son disciple Yogananda et plus tard à un

autre disciple, Hariharananda. En 1920, Yogananda a commencé à répandre le Kriya Yoga en Amérique, divers yogis enseignants ont été ensuite formés en Occident.

Dans son célèbre livre "Autobiographie d'un Yogi", Yogananda décrit le Kriya-Yoga au chapitre XXVI. Il montre comment cette

voie peut aider à trouver sa véritable identité, en particulier dans le monde moderne occidental.

Le Mahatma Gandhi pratiquait le Kriya Yoga, initié par Yogananda.


Le but ultime de l'enseignement reste la "Réalisation du Soi" et, pour ce faire, Yogananda a appelé son institution américaine
"Self-Realization Fellowship" c'est-à-dire Société de la Réalisation du Soi (qui était aussi le sous titre de l'institution indienne "Yogoda Satsanga Society").

[Caractéristiques du Kriya Yoga


Le Kriya Yoga est une voie sans croyance.
Le Kriya Yoga est une voie d'évolution rapide; Yogananda l'a décrit comme un "avion pour aller vers Dieu".
Le Kriya Yoga travaille directement sur les chakras. C'est une méthode scientifique d'harmonisation et de synchronisation de l'énergie naturelle.
Le Kriya Yoga accepte le mental tel qu'il est, la prise de conscience étant privilégiée par rapport à la concentration.

Quiconque a pratiqué un peu la méditation sait que le problème majeur est la concentration, troublée par les sauts constants d'une pensée à l'autre.

Le Kriya Yoga permet de préparer à la mort les yogis avancés, leur donnant la possibilité de sortir volontairement et sereinement de leur corps.

La méditation kriya est une méditation silencieuse accompagnée de mudras.

Il y a plus de soixante-dix kriya (pratiques) faits dans un ordre particulier.
Dans une forme simplifiée, il y en a une vingtaine.

Le Kriya Yoga est le yoga la mieux adapté aux occidentaux, car il n'exige pas les postures ou asanas

. Ainsi, le maître peut s'assurer que le disciple est apte à pratiquer sans danger. Cette tradition existe toujours, même s'il existe maintenant des livres donnant des informations générales.




Il est conseillé au débutant d'avoir des rudiments de "yoga de base", notamment l'aptitude à rester assis dans une posture de méditation, et d'avoir pratiqué la visualisation.

Yogananda a mis au point, spécialement pour les occidentaux, des exercices de circulation d'énergie basés sur une alternance

tension-relaxation, formant une suite naturelle, à pratiquer matin et soir, et ne prenant qu'un quart d'heure.

Pour pratiquer le Kriya Yoga, il faut d'abord suivre une initiation. Les initiations sont ouvertes à tous et sont données dans différents centres. Après l'initiation, il est possible de pratiquer seul ou en groupe.

Une fois franchie la période d'initiation à la fois intellectuelle et pratique, le débutant peut alors recevoir

le "kriya", technique de base, qui consiste à faire circuler l'énergie vitale de bas en haut le long de la colonne vertébrale pour éveiller les différents chakras, à l'aide d'une visualisation particulière pour déclencher le processus.

Yogananda a dit: "Grâce à la clé du kriya, les gens qui ne peuvent croire en la divinité d'un être humain contempleront finalement la pleine divinité de leur propre soi."

Le débutant ne doit pas chercher à supprimer le flot continu des pensées, il doit laisser simplement les pensées aller et venir, en

étant seulement un témoin. Avec la pratique, la concentration se mettra en place naturellement et progressivement, et il sera possible d'observer le lien entre les pensées et la respiration.

Paramahansa Hariharananda a enseigne le Kriya Yoga en Inde et en Occident.

Il est né en 1908 dans le Bengale occidental. En 1932, il rencontre Sri Yukteswar qui l'initie au Kriya Yoga et dont il devient un disciple.

En 1935, il fait la connaissance de Paramahansa Yogananda, qui, en 1951, l'autorise à transmettre l'initiation au Kriya Yoga. Il voyage et enseigne alors le Kriya Yoga en Europe et aux Etats-Unis à partir de 1974. Il quitte son corps en 2002.



Bibliographie





  • "Autobiographie d'un Yogi" de Paramahansa Yogananda, éditions Adyar
  • "Kriya yoga" de Paramahansa Hariharananda, éditions du Dauphin

avatar
maugnita
2 étoiles
2 étoiles

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://teosofiaesoterismo.2forum.biz/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum